';
fr
X

recherche

de jonckheere master paintings

Voeux 2018

22/12/2017

2017 s’achève, laissant derrière elle les traces de temps forts !

En mars notamment, les amateurs de la Tefaf de Maastricht s’étonnaient d’une Passion du Christ exécutée dans le dernier tiers du XVe siècle par un peintre sans doute actif dans les Pays-Bas septentrionaux. Les recherches vont bon train pour espérer un jour attribuer une main à ce chef-d’œuvre.

Le printemps a quant à lui permis l’aboutissement d’un évènement d’importance : l’ouverture sur l’avenue Princesse Grace de notre galerie de Monaco. Depuis son ouverture officielle fin juin, ses murs présentent des pièces maîtresse de l’art flamand et de l’art moderne.

A l’automne, nos œuvres modernes ont retrouvé notre stand arboré du PAD à Berkeley Square avant de s’envoler vers New York et The Salon. Les tableaux anciens ont aussi vu les couleurs des Etats-Unis lors de la Tefaf made in new York. A quelques pas du MET et de sa Duchesse d’Etampes peinte par Corneille de Lyon, nous y exposions une précieuse version de la favorite de François Ier, qui a depuis trouvé acquéreur. De même pour la stupéfiante Mise au Tombeau de Maarten van Heemskerck qui avait alors attiré la convoitise d’institutions.

Apogée de cette effervescence, du marché de la peinture ancienne, et du marché de l’art en général : la vente spectaculaire d’une œuvre inédite encore en mains privées, le Salvator Mundi de Léonard de Vinci. Il faudra désormais se rendre à Abu Dhabi pour l’admirer dans son magnifique écrin signé jean Nouvel.

Cet hiver, outre nos deux expositions à Genève et Monaco, notre collaboration avec La Fondation Baur de Genève et son exposition « Le Bleu des Mers » marque une année riche de nombreux prêts pour les institutions muséales. Plusieurs tableaux ont aussi été promis pour l’année à venir. D’ici là, ne nous saurions que vous recommander la splendide exposition du Louvre et François Ier et l’art aux Pays-Bas du Louvre. La redécouverte du Maître d’Amiens, la salle consacrée aux Corneille de Lyon, les vitraux et les miniatures sont autant d’objets merveilleux qui augurent une année 2018 pleine de surprises et de rendez-vous.

Tous nos vœux pour 2018 !