';
X

recherche

de jonckheere old masters

Joachim Patenier

(Entourage de) Bouvignes vers 1480 - Anvers 1524

Joachim Patenier peut être considéré comme le premier des paysagistes flamands et l’un des plus importants. C’est en 1515 qu’il est reçu franc-maître de la Gilde d’Anvers, pratiquement la même année que Gérard David. S’il n’a pu être clairement établi que Patenier fut son élève à Bruges avant de venir s’installer à Anvers, il est en revanche certain que les deux maîtres travaillèrent ensemble, notamment au décor de l’entrée de l’archiduc Charles à Anvers.

Francisca Buyst, sa première épouse, était la fille du peintre Edouard Buyst. En 1521, il se remarie avec Jeanne Nuyst. Dürer, arrivé à Anvers en 1520, assiste au mariage et noue avec Patenier, dont il admire le travail, des liens d’amitié. Quentin Metsys compta également parmi ses amis. Célèbre dès son vivant, ses tableaux sont recherchés par les cours princières et la classe bourgeoise récemment enrichie. Si Gérard David eut peu d’influence sur Patenier, l’exemple de Hieronymus Bosch fut en revanche plus déterminant. Patenier lui emprunte certaines formules iconographiques (saints pénitents dans le désert...) et surtout cette façon très caractéristique qu’il a de placer la ligne d’horizon très élevée dans un paysage vu de très haut et qui prend de plus en plus d’importance. Mais, ce que Bosch a fait “par accident”, Patenier l’a délibérément voulu et il est le premier à faire du paysage un genre autonome (les scènes religieuses même si elles existent, ne sont plus que des prétextes). Ignorant la leçon italienne, il impose ses procédés, ses couleurs pures, sa vision nouvelle. Au delà du XVIe siècle, tous les grands paysagistes s’inspirent directement de lui, tant flamands qu’italiens ou français et ce jusqu’à Poussin et Le Lorrain.