';
fr
X

recherche

de jonckheere old masters

Ferdinand Van Kessel

1648 Anvers - Breda 1696

Fils de Jan van Kessel, il reçu sa formation dans l’atelier de son père. Il séjourna en 1680 à Amsterdam puis travailla en 1688 au service du gouverneur général de Breda. Le roi de Pologne Jean III Sobieski qui en fit son peintre attitré en 1694, lui commanda de nombreuses compositions allégoriques. Une santé fragile lui fit refuser toutefois de se rendre à la cour de Varsovie.

Il perpétua l’art de son père et s’adonna comme lui à la figuration de fleurs, d’animaux et de scènes de combat, privilégiant les petits formats, usant d’une facture analogue à celle de Jan Brueghel de Velours. Presque rien ne subsiste malheureusement de son abondante production sinon des scènes de genre où des chats et des singes sont représentés dans des actions et des costumes d’humains. Ce genre particulier constituait, dans la lignée d’un exotisme déjà introduit par son père, une nouveauté attrayante pour la clientèle anversoise. Avec un humour malicieux, il transpose les activités propres au monde des hommes dans le règne animal, sans pour autant céder au réalisme de la mise en scène. Son esprit d’observation, conjugué à une rigueur dans le détail toujours rendu avec une extrême précision, se déploie tant dans les décors que dans les curieux personnages de ses compositions satiriques. Il témoigne d’une grande maîtrise technique qui s’affirme particulièrement dans le traitement du pelage soyeux des animaux. La gamme chromatique se distingue par une variété de bruns d’une chaude intensité, rehaussée ça et là de notes rouges ou blanches.