';
X

recherche

de jonckheere old masters

Jacob Savery le Vieux

Courtrai vers 1565 - Amsterdam 1603

Frère aîné du paysagiste et peintre d’animaux Roelandt Savery, auquel il donna sans doute sa première formation, Jacob Savery semble avoir été sinon l’élève, du moins l’émule de malinois Hans Bol. Fuyant les persécutions religieuses, il émigre avec toute sa famille aux Pays-Bas du Nord entre 1580 et 1585 où il retrouve son maître. Il est membre de la gilde des peintres de Haarlem en 1587 et acquiert le droit de cité à Amsterdam en 1591, la même année que Bol.

Peintre miniaturiste et dessinateur, il nous offre une oeuvre peinte peu abondante et datée généralement des années 1590-1600. Ses kermesses flamandes et ses paysages de Flandre, souvent traités sur le mode narratif, traduisent un héritage brueghelien. Il s’en distingue néanmoins par des coloris à la fois plus vifs et plus nuancés, par une touche plus rapide dans l’exécution des personnages. Cette vision très personnelle confère à ses compositions une grande rigueur. Ses paysages ne sont pas sans rappeler non plus ceux de son frère Roelandt qui fut son élève. La forte personnalité de Jacob Savery s’affirme, toute en virtuosité et liberté, quand il est fauché par la peste en 1603. Il s’inscrit toutefois comme une des figures les plus originales de son époque.