';
X

recherche

de jonckheere old masters

Jan Wildens

1586 – Anvers – 1653

Né à Anvers, Jan Wildens fit son apprentissage auprès de Pieter van Hulst et fut reçu franc-maître dans la guilde de la cité en 1604. Après un voyage à l’étranger, qui le conduisit notamment en Italie, il s’établit définitivement dans sa ville natale en 1618. Le mariage de Rubens avec Hélène Fourment en 1630 l’apparenta à la famille du grand maître anversois. Son nom est de ce fait étroitement lié à la vente de la collection d’art de ce dernier.

Jan Wildens sut assimiler, mieux que tout autre, le style de paysagiste de Rubens : il copia à plusieurs reprises ses compositions. Le maître le fit entrer dans son atelier et n’hésita pas à lui demander de peindre les fonds de paysage de certaines de ses œuvres les plus importantes. Les prestigieux tableaux de la galerie de Marie de Médicis, aujourd’hui au Louvre, en sont les exemples les plus connus. Son sens des formes décoratives, la largeur de sa facture et l’étendue de sa palette apparentent Jan Wildens à Rubens. Il travaillait cependant avec des harmonies plus discrètes et les tons feutrés avaient ses faveurs. A côté de la personnalité dynamique et fougueuse de Rubens, son œuvre révèle un caractère paisible et doux. Dominés par les horizontales qui invitent le regard du spectateur à se perdre, les paysages de Wildens reposent l’œil autant qu’ils apaisent l’esprit.