';
fr
X

recherche

de jonckheere old masters

Johannes Bosschaert

Middelburg 1610 - Dordrecht après 1628

Johannes Bosschaert est le fils d’Ambrosius l’Ancien, le frère d’Ambrosius le Jeune et d’Abraham, tous peintres hollandais de fruits et de fleurs. Les trois frères ont été initiés à la peinture dans l’atelier de leur père, pendant sa plus glorieuse époque à Breda.

Johannes avait un talent prodigieux ; à l’âge de 16 ans, il a produit des natures mortes de fleurs et de fruits d’une qualité étonnante. Après la mort de son père, en 1621, il subit indéniablement l’influence de son oncle, le peintre Balthazar van der Ast. A cette époque, celui-ci vivait à Utrecht et prit probablement son jeune neveu en apprentissage chez lui. Bosschaert a notamment, à plusieurs reprises, copié la même tulipe, la fleur préférée de Van der Ast. Il s’inspira également de sa façon de combiner un plateau de fruits avec un vase de fleurs dans une même composition tout en éparpillant des fleurs, des fruits et d’autres accessoires juste au bord de la table. Ses natures mortes de fleurs et de fruits sont composées et exécutées avec beaucoup de maîtrise. Le rendu de la facture est excellent, la matière très fine des pétales en témoigne, ainsi que la transparence de la peau des fruits. Il se distingue de son père par un dessein et des couleurs un peu plus durs. Deux magnifiques tableaux, illustrant à merveille son talent précoce, peuvent être admirés dans une collection privée à Amsterdam et dans le Musée Kröller-Müller aux Pays-Bas. Ils sont tout deux signés et datés de 1626. Le Louvre possède quant à lui une corbeille de fleurs exquise. Nous ne connaissons que très peu de choses sur sa vie. On peut supposer qu’il a résidé à Dordrecht, mais on ignore la date de sa mort. Il avait l’habitude de signer et de dater ses œuvres… extrêmement rares, vu sa courte vie.