';
X

recherche

de jonckheere old masters

Joost de Momper

1564 - Anvers - 1635

L’oeuvre de ce peintre paysagiste est à la charnière entre le maniérisme et la représentation réaliste de la nature. Il s’inspira à ses débuts de Pieter Bruegel avant de se familiariser avec les coloris vénitiens de l’oeuvre tardive de Tintoret. Ses souvenirs alpestres eurent une grande importance dans son oeuvre. Comme un grand nombre de ses contemporains, il se consacra souvent à la représentation des quatre saisons.

Joost de Momper s’inspire de la réalité pour représenter ses paysages fantastiques. La règle des trois tons : brun-rouge au premier plan, gris-vert au second, bleu pâle en arrière-plan, lui permet d’utiliser l’atmosphère et les nuages pour rendre l’espace. A la fin de sa vie, il peignit également des paysages de plaines. Ses paysages d’inspiration méridionale l’apparentent à Adam Elsheimer et Paul Bril. La technique particulière de ce Maître en fait un précurseur de l’impressionnisme tandis que la vigueur de sa composition, dominée par l’esprit, s’accorde au goût moderne de l’abstraction. Aussi ce peintre ancien est-il très moderne et sa renommée va-t-elle croissant depuis près d’un demi-siècle. Il fit parfois appel à Jan Brueghel de Velours ou à Sébastien Vranckx pour illustrer de quelques personnages ses paysages.