';
fr
X

recherche

de jonckheere old masters

Sebastien Vrancx

1573 - Anvers - 1647

Peintre et poète anversois. D’après Karel van Mander, Sébastien Vrancx fut l’élève d’Adam van Noort, un des maîtres de Rubens. Il est surtout connu par ses nombreux tableaux de batailles, ses scènes de pillages et d’attaques de brigands, mais il fut en réalité un peintre infiniment plus divers et qui occupa, à l’époque de Rubens, une place prépondérante dans l’école anversoise. Il fut essentiellement un « peintre de cabinet », pratiquant tous les genres, à l’exclusion, toutefois, du tableau religieux et du portrait.

Après son apprentissage, Sébastien Vrancx passe en Italie les dernières années du XVIe siècle. Charles Sterling suppose que, tout comme Joost de Momper, il noue des relations avec Lodovoco Pozzoserrato (Louis Toeput), qui peint à Trévise des réunions élégantes dans des paysages de la Vénétie. Rentré au pays, Vrancx est reçu franc maître à Anvers en 1600. Pendant quelque temps, il conjugue la tradition brueghelienne des scènes populaires accordée au style italianisant de Louis Toeput. En 1612, il est nommé doyen et épouse la fille du marchand de tableaux Bartholomeus Pamphi. Ses tableaux de bataille datent, pour la plupart, de la seconde moitié de sa carrière. Ils seront imités par son élève Pieter Snayers. À partir de 1613, l’artiste fait partie de la garde bourgeoise, dont il deviendra capitaine pendant cinq ans. Cette activité a un retentissement sur son art. Vrancx est également doyen des escrimeurs. Les anciens inventaires font mention de la collaboration de Sébastien Vrancx avec Jan Brueghel le Vieux, Hendrick van Balen et Joost de Momper.