';
fr
X

recherche

de jonckheere modern

Agostino Bonalumi

biographie

Après des études en technique et mécanique qu’Agostino Bonalumi interrompt pour travailler et apporter son aide à sa famille, il fait le choix de peindre. Une fois la voie de la figuration existentialiste empruntée il ne l’abandonnera plus. Pour cela, il quitte la petite ville de Brianza pour rejoindre la scène artistique plus vaste et dynamique de Milan. Il y rencontre des artistes tels que Lucio Fontana, Piero Manzoni ou encore Enrico Castellani qui représenteront des influences de premier ordre dans le développement de son œuvre. Prenant conscience de la fin du mouvement de l’art informel, il collabore alors à “Azimuth“ la revue de Manzoni et Castellani. Ils exposent ensemble en 1958 pour une exposition de la galerie Pater à Milan, ce jeune groupe d’artistes est alors établit, car ils proposeront d’autres expositions conjointes à Rome et Lausanne. Leur collaboration prône un abandon total de l’expérimentation artistique proposée jusqu’alors, et elle envisage dans cette perspective un nouveau départ.

Ils choisissent alors de mettre à l’épreuve le monochrome et de le pousser jusqu’aux confins de sa propre matérialité. Cela se traduit au travers de techniques variées pour soulever, enfoncer ou froisser la toile. Ce nouveau relief donner à la toile permet d’insister sur le rôle donner à la lumière dans le façonnement d’une œuvre d’art. Leurs recherches auront un impact majeur dans l’histoire de l’art abstrait du XXème s. qui dépassera largement les frontières italiennes. L’œuvre de Bonalumi est considérée par la critique comme personnelle pour la manière dont l’artiste élabore et envisage les jeux d’ombres et de lumière qui viennent se poser sur ses toiles. Bonalumi comme ses confrères des débuts, s’est bâtit une œuvre qui lui est tout à fait personnelle. Sa première exposition personnelle hors de l’Italie fut organisée à Rotterdam en 1959 et l’année suivante il fut l’un des fondateurs du mouvement international Nouvelle Ecole Européenne (NEE) à Lausanne. En 1970, une exposition personnelle lui fut consacrée à la trente-cinquième biennale de Venise.

En parallèle à son travail pictural, l’artiste a développé une œuvre poétique de la même ampleur qu’il consignera dans six recueils de poésie entre 2000 et 2010.

Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à nous contacter