';
X

recherche

de jonckheere modern

Lee Ufan

biographie

LEE UFAN
(Haman-gun 1936 - )

L’œuvre de Lee Ufan, tant picturale que sculpturale, a aujourd’hui acquis une reconnaissance internationale et s’apprécie dans le monde entier. Né en 1936 dans un village montagnard de la Corée du Sud, le jeune Lee Ufan reçoit une éducation traditionnelle, fondée sur un héritage ancestral. Initié très jeune à la culture chinoise, il se consacre d’abord à la littérature et à l’écriture. A 20 ans, il quitte sa Corée natale pour le Japon où il y étudie la philosophie. A la même époque, il s’initie à l’art en s’intéressant à Jackson Pollock et à son abstraction gestuelle. Parallèlement, il étudie également la peinture traditionnelle japonaise. Il est alors tant reconnu pour son travail de critique et de théoricien que pour son art.

A la fin des années 1960, il se fait remarqué pour être l’un des membres fondateur du mouvement artistique intitulé Mono-Ha (« l’Ecole des choses »). Le principe de cette école est d’utiliser des matériaux purs, sans rien n’y ajouter ou modifier, et de les confronter aux matériaux façonnés par la main. Lee Ufan, théoricien du groupe explique que « cette méthode ne consistait pas à se servir des choses et de l’espace pour réaliser une idée mais est venue à vrai dire de la volonté de faire vivre divers éléments dans les rapports qu’ils entretiennent entre eux ». Ce mouvement souhaite donc questionner les fondements mêmes de l’art et d’illustrer les liens qu’il existe entre le naturel et l’artificiel.

Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à nous contacter