';
X

recherche

de jonckheere old masters

Abel Grimmer

Le mois de Septembre ou la Parabole du figuier stérile

Panneau
25,8 x 35,2 cm
1611
Signé
Inscription en bas à droite LVC. 13
Signé et daté Abel Grimmer Fecit 1611

présentation

Ce beau tableau de Grimmer est très proche une version qui se trouve actuellement dans l’église de Notre-Dame à Montfaucon. Inspirée des gravures d’Adrian Collaert (Cabinet des Estampes, Paris), exécutées d’après les œuvres de Hans Bol publiées en 1585, la série de Montfaucon particulièrement connue de Grimmer révèle, par sa qualité, la vision d’un artiste authentique qui a su découvrir toutes les possibilités picturales qu’offraient ces douze mois : ils illustrent chacun un thème religieux tout en étant rythmé par le monde et ses activités profanes.

Cette scène automnale représente les travaux des paysans : le mois de septembre est ici à l’honneur. C’est précisément la cueillette de pommes qu’il est possible d’y observer. En même temps, sont représentés le Christ et ses disciples en bas à droite du tableau. Car s’ajoute ici comme c’est souvent le cas, une dimension religieuse. La mention LVC.13 est d’ailleurs un indice pour la parabole illustrée. Un petit groupe est représenté au premier plan autour du Christ selon le costume juif traditionnel. Voici ce que dit la parabole : « Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint y chercher des fruits et n’en trouva pas. Il dit alors au vigneron : “ Voilà trois ans que je viens chercher des fruits sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe–le ; pourquoi donc use–t–il la terre pour rien ? ” L’autre lui répondit : “ Maître, laisse–le cette année encore, le temps que je creuse tout autour et que je mette du fumier. Peut–être donnera–t–il des fruits à l’avenir… Sinon tu le couperas ”.

Toutes les autres parties de la composition, tel que le paysage ponctué de personnages ainsi que les petites maisons flamandes sont traités de façon contemporaine au siècle du peintre. Les tableaux des mois et de saisons montrent véritablement la vie rurale dans les Flandres au XVIe siècle. L’architecture, les cours d’eaux et les vallées sont aussi typiques du paysage flamand. L’enthousiasme de Grimmer pour la description de la nature se manifeste en toute beauté dans la légèreté du feuillage des arbres et dans l’éclairage varié bleu clair et rose du ciel.

Provenance :
Collection privée