';
X

recherche

de jonckheere old masters

Pieter Brueghel le Jeune

Le Repas de Noces

Panneau
27,3 x 43,3 cm
Signé « P.BREVGHEL » en bas à droite

présentation

Pieter Brughel le Jeune traita le thème de la noce villageoise tout au long de sa carrière. L’artiste s’inspira pour ce faire de sa propre expérience dans les villages brabançons, mais également des compositions créées par son père, Pieter l’Ancien ainsi que par son illustre contemporain : Maerten van Cleve. Le charmant panneau que nous présentons ici trouve justement son inspiration dans une suite de cinq compositions peintes par van Cleve et relatant les cinq grandes étapes d’un mariage traditionnel dans les campagnes flamandes au début du XVIIème siècle.

Cette composition campe habilement le repas de noce d’une famille sympathique de paysans. L’un des charmes du tableau tient à la scansion harmonieuse des personnages attablés le plus joyeusement du monde. L’artiste semble vouloir nous prouver que, malgré les tensions politiques et religieuses qui traversent les Flandres espagnoles de cette époque, la fête et la convivialité restent au cœur de la vie quotidienne des gens du pays.

Notre version, la seule connue qui comporte la signature de l’artiste, se distingue par ses couleurs exceptionnelles et le magnifique drapé rouge suspendu derrière les convives. L’artiste s’approprie ici le décor de Maerten van Cleve en le magnifiant par l’emploie d’une gamme chromatique particulièrement séduisante. On retrouve dans le choix savant des coloris toute la personnalité et le talent de Pierre Brueghel le Jeune. Le peintre fait chanter les couleurs, les rouges surtout, mais aussi les bleus et les verts en les appliquant sur les gris très fins, les beiges et les bistres. Peinte d’une touche très légère, vibrante et dans des tonalités vives, cette œuvre prodigieuse aux coloris fantastiques dégage une force et une harmonie sans égale digne de ce grand maître du XVIIème siècle flamand.

La fabuleuse maîtrise dont fait preuve Brueghel dans chaque trait de pinceau fait également de notre version une œuvre de haute qualité, fruit d’un travail rigoureux et passionné.

Provenance :
Vente anonyme d’une famille européenne ;
Christie’s Londres 9 décembre 1994, lot 290 ;
Collection privée.

Littérature :
K. Ertz, Pieter Brueghel der Jüngere - Die gemälde mit kritischem oeuvrekatalog, Luca Verlag, Lingen 1988/2000, Vol II, p. 713, No. E873 et p. 660-1, fig. 534.
K. Ertz, in the catalogue of the exhibition, Pieter Brueghel der Jüngere - Jan Brueghel der Ältere. Flämische Malerei um 1600 Tradition und Fortschritt, Lingen, 1997, p. 401, fig. 2.
K. Ertz, in the catalogue of the exhibition, Pieter Brueghel le Jeune - Jan Brueghel l'Ancien. Une famille des peintres flamands vers 1600, Lingen, 1998, p. 388, no. 141b.

du meme thème