';
fr
X

recherche

de jonckheere old masters

Gijsbrechts Leytens

Paysage d’hiver animé de villageois

Panneau : 48 x 74 cm

présentation

Il y a cinquante ans encore, on connaissait ce peintre sous le nom du « Maître des paysages d’hiver ». Il est aujourd’hui clairement identifié, et voici un très bel exemple de sa production avec ce Paysage d’hiver animé de villageois. Son style si singulier se reconnaît immédiatement : ambiance poétique, subtilité du coloris et aisance à peindre de splendides forêts sous la neige.

Comme dans le paysage du musée d’Aachen, l’arbre gigantesque à la frondaison glacée s’impose au centre du tableau et ouvre une percée dans le bois. Dans la partie droite de la composition, une autre trouée ouvre vers le lointain par une allée ponctuée de part et d’autre par de plus jeunes arbres nus. Ces lignes convergeant vers un point de fuite ne sont pas sans rappeler le tableau de l’Hermitage qui offre, de façon grandiose, cette même perspective.

Comme dans la version de Saint Petersbourg, ce paysage est très animé et plusieurs villageois transportant du bois ou des provisions pour l’hiver, ponctuent le tableau. Accompagnés de chiens de chasse, chacun vaque à ses activités malgré la rudesse du climat. On retrouve également la maisonnette à la toiture singulière dans la version d’Aachen ; ici elle se détache sur un ciel d’une très belle qualité de nuances.

La scène semble plongée dans un univers irréel, où les teintes de rose poudré, de jaune subtil, de bleu très pâle, et de bruns pour les coins d’ombre sont nimbées d’un blanc aux multiples variations. Par ce jeu de nuances, le peintre dépose sa marque de fabrique qui font depuis toujours son succès auprès des amateurs. Fortement inspiré par d’autres maîtres flamands du genre, Leytens entre dans l’histoire tel le spécialiste du paysage d’hiver du milieu du XVIIe siècle.

Provenance :
Collection privée, France.

Littérature :
Yvonne Thiery, Les Peintres flamands de paysage au XVIIe siècle : des précurseurs à Rubens, ed. Lefèbvre et Gillet, Bruxelles, 1988.

Du même artiste