';
X

recherche

de jonckheere old masters

Herri Met de Bles

Paysage panoramique avec la Fuite en Égypte

Panneau : 44 x 74,3 cm
Signé d’une chouette, symbole de l’artiste (dans une cavité du rocher, au centre)

présentation

Herri Met de Bles, peintre de paysage très prolifique, nous a laissé un grand nombre de peintures remarquables. Il avait coutume de reprendre des éléments de ses tableaux précédents et de les réutiliser dans de nouvelles compositions. Ainsi, il avait à sa disposition un répertoire de formes, sorte de « lieux communs », qu’il pouvait décliner à l’infini et combiner entre elles. Ce Paysage panoramique avec la Fuite en Égypte ne déroge pas à la règle. En effet, le motif central du rocher, qui héberge la scène principale, ainsi que la composition générale, ressemblent en effet à ceux d’un Paysage avec saint Jérôme[1]. Dans les deux tableaux, une arche naturelle perce la formation rocheuse et laisse entrevoir les arbres derrière. De plus, ils sont tous deux occupés par des constructions dans leur partie supérieure. On retrouve ensuite la montagne surmontée d’une ville fortifiée à gauche et une étendue d’eau bordée par une ville portuaire à droite.

Le paysage n’est pas pour autant le seul sujet du tableau, même si il en a l’air au premier abord. En effet, une scène est placée au centre de la composition, au premier plan, celle de la Fuite en Égypte. On peut apercevoir Marie tenant l’Enfant Jésus dans ses bras, sur l’âne mené par Joseph. Mais ceux-ci semblent vouloir laisser la place au développement du cadre dans lequel ils se trouvent, par leur petite taille, subordonnés à l’ensemble et à son échelle. L’artiste insérait généralement des scènes au sujet religieux dans ses vastes panoramas. Ces derniers, composés de nombreux éléments – villages, villes, ports, châteaux, forêts, rochers, montagnes – étaient pensés comme des condensés du monde visible, des « paysage cosmiques ». Le notre présente par ailleurs tous ces éléments, répartis dans les différents plans qui sont eux-mêmes différenciés par l’utilisation de la perspective atmosphérique. Les couleurs deviennent de plus en plus pâles et bleutées à mesure que les éléments s’enfoncent dans la profondeur, pour donner l’impression de l’éloignement.

La présence de la chouette, considérée comme la signature de Bles, se distingue grâce au geste de Joseph, qui la montre du doigt. Le peintre différencie aussi les plans par couleurs : brun pour le premier, puis vert et rapidement, les tons bleus prennent le dessus. Les détails pittoresques, comme les petits personnages repérables à toutes les échelles, qui sont moins présents chez son maître, deviendront omniprésents par la suite dans la peinture de paysage.

[1] Herri Met de Bles, Paysage avec saint Jérôme, panneau, 75,7 x 105,8 cm, Namur, Musée des Arts anciens du Namurois, inv. n° 158.

Provenance :
Lord Northwick, Thirlestane House, Cheltenham ;
Vente Philips, Londres, 26 juillet 1859, lot n° 914 ou 1777 ;
Lord Northwick, Northwick Park (1864) ;
Lady Northwick, Northwick Park ;
Capitaine E.G. Spencer-Churchill, Northwick Park (1921) ;
Vente Spencer-Churchill, Christie’s, Londres, 28 mai 1965, lot n° 47 ;
Hallborough Galleries, Londres ;
M.A. Hassid, Angleterre (1970) ;
Günter et Anneliese Henle, Duisburg (1970) ;
Vente Günter et Annelise Henle, Sotheby’s, Londres, 3 décembre 1997, lot n° 30 ;
Galerie de Jonckheere, Paris ;
Collection privée.

Littérature :
A catalogue of the Pictures, Works of Art, etc, at Northwick Park, 1864, n°41 ;
T. Borenius, A catalogue of the Collection of Pictures at Northwick Park, 1921, n° 112 ;
M.J. Friedländer, From van Eyck to Bruegel, 1956, ill. 186 ;
L. van Puyvelde, La peinture flamande au siècle de Bosch et de Bruegel, 1962, p. 227 ;
W.S. Gibson, “Mirror of the Earth”. The World Landscape in Sixteenth-Century Flemish Painting, 1989, pp. 30, 102, note 126 ;
L. Serck, Henri Bles et la peinture de paysage dans les Pays-Bas méridionaux avant Bruegel, thèse de doctorat non publiée, Université de Louvain, 1990, pp. 371-373 ;
L. Serck, in J. Toussaint (ed.), Autour de Henri Bles, catalogue d’exposition, Namur, 2000, p. 176, n° 12.

Expositions :
Bristol, 1937, n° 137 ;
Londres, Royal Academy, Flemish Art 1300-1700, Hiver 1953-1954, n° 154 ;
Namur, Musée des Arts anciens du Namurois, Autour de Henri Bles, 13 mai – 1er novembre 2000, n° 12.

du meme artiste